LA P’TITE DAME

Elle vient d’une autre époque, elle n’a pas de dreadlocks
Elle prend des vitamines, pour le reste elle est clean
Tout juste elle fait pousser deux, trois p’tits géraniums
Pour protester contre l’uranium

Elle a toujours des bonbons plein les poches
Pour en filer aux pigeons qui l’approchent
Dans son p’tit sac à main, son trop plein de sagesse
Pour chaque gamin, un élan de tendresse

La p’tite dame du quartier, roots – rock – reggae

Tous les jours au café, elle prend son déjeuner
Elle écoute la serveuse, Carmen, lui raconter
Les bobos les ragots des habitants du quartier
Qu’elle classe dans son chariot par priorité

Pendant ce temps, ses p’tits enfants chatent sur le réseau
Elle les voit d’temps-en-temps, leur apporte des cadeaux
Mais le gros pull en laine qu’elle leur a tricoté
L’est pas chébran les potes vont pas kiffer

La p’tite dame du quartier, roots – rock – reggae

Puis elle traverse la route, entre les 4×4, les Audi
Elle passe entre les gouttes, elle promène son caddie
Ça rend vénère les hommes d’affaires, dans leurs autos
Elle est pépère, mémère, elle écoute Mosquito

Si tu la croises un jour, ouvres grand ton âme, tes oreilles
Si tu es à la bourre, profite pour une fois débraye
La p’tite dame du quartier elle ralentit le tempo
Au nom de la société je lui tire mon chapeau

La p’tite dame du quartier, roots – rock – reggae