LA TETE AILLEURS

Oh la Queen Elisabeth a un anus horibilis
Ça pue quand elle pète comme n’importe quelle miss
A quelques pas de Buckingham ou sur les marches de Notre-Dame
Même au pays de l’oncle Sam, y’a ceux qui vendent Macadam

Toutes ces menaces, je m’en lasse, je suis fracasse
Pourtant le temps passe, quoi que l’on fasse
Je voudrais rêver le jour pour dormir la nuit
La tête ailleurs, l’essentiel aussi

Présidents américains sombres crétins de père en fils
Et pourtant maîtres du destin là où ils colonisent
En campagne pour que l’or noir ne profite qu’au petit blanc
Prétextes illusoires pour que coule le sang

Toutes ces menaces, je m’en lasse, je suis fracasse
Pourtant le temps passe, quoi que l’on fasse
Je voudrais rêver le jour pour dormir la nuit
La tête ailleurs, l’essentiel aussi

Votre morale j’ai quelques doutes, au nom de Dieu de la raison
Vous ne parlez que de foot, remplissez vos prisons
Heureux enfants de Babylone qui marchent au pas dans l’insouciance
Malheur à ceux qui abandonnent pour avoir conscience

Toutes ces menaces, je m’en lasse, je suis fracasse
Pourtant le temps passe, quoi que l’on fasse
Je voudrais rêver le jour pour dormir la nuit
La tête ailleurs, l’essentiel aussi