L’aguicheuse

Nous vous proposons un super crédit consommation
Pour l’acquisition d’un nouveau moyen de locomotion
Une nouvelle auto mais pourquoi faire
Un imbécile de plus à polluer l’atmosphère

Pour moi, le luxe c’est bien prendre le temps de rêvasser
Quand le soleil pointe son nez, l’apprécier, me prélasser
Mais Monsieur, rêver c’est interdit
Ça nuit grave à l’économie

Qu’elle crève, cette aguicheuse
Depuis l’temps qu’ma vie est laborieuse
Ce n’est pas à moi qu’elle profite
Alors que ceux-ci s’en acquittent

Monsieur je vous l’ai déjà dit, rêver c’est interdit
Pendant c’temps, vous n’consommez pas, pensez donc aux emplois
Si vous perdez vos tics, que deviendra la pharmaceutique
Si vous perdez vos tocs, que deviendront les psys, les docs

J’aurai sans doute moins de factures
Pour enrichir ces ordures
Moins besoin de transpirer
Ma vie cess’ra de s’empirer

Travailler moins, dépenser moins, polluer moins
Stresser moins, déconner moins, en deux mots vivre bien
Un crédit pour la vie ou rien
L’économie d’une d’crétin [bis]

Qu’elle crève, cette aguicheuse
Depuis l’temps qu’ma vie est laborieuse
Ce n’est pas à moi qu’elle profite
Alors que ceux-ci s’en acquittent [bis]